Conseils
Conseils

Contact peau à peau avec bébé : son importance dès la naissance, et bien au-delà

Le contact peau à peau (aussi appelé méthode kangourou ou mère kangourou) est l’une des meilleures choses à apprendre avant d’avoir un bébé. La plupart des parents en devenir ont entendu parler du contact peau à peau et, heureusement, bon nombre de prestataires de soin de santé et de maisons de naissance font désormais la promotion de cette pratique. Malgré tout, on ne parle pas assez souvent des bienfaits de ce type de soin.

Donc, qu’entend-on exactement par contact peau à peau? Comment cela se fait-il? Pourquoi est-ce si important?

Essentiellement, cette pratique consiste à prendre le bébé nu contre la peau nue de la personne qui en prend soin. Le bébé peut porter une couche, mais rien d’autre qu’une couverture sur le haut de son corps.

Nils Bergman, expert en soin « mère kangourou », recommande le contact peau à peau durant les différents moments suivants. Il suggère ce contact dès la naissance, durant les 1 000 premières secondes ou la première heure, si c’est possible. Puis, de façon continue pendant 1 000 minutes, ou durant la première journée et la première nuit, autant que possible. Par la suite, le plus souvent possible durant les 1 000 premières heures ou les six semaines suivant la naissance. Pendant ces périodes, le peau à peau peut durer aussi longtemps que le bébé et la personne qui en prend soin y prennent plaisir, ou lorsqu’il est raisonnablement possible de le faire.

Il y a une multitude d’avantages au contact peau à peau pour les parents et les bébés. En voici quelques-uns :

  • Liens d’attachement et sentiment de bien-être. Le contact peau à peau favorise la sécrétion de l’ocytocine et d’endorphines, les hormones qui nous permettent de nous sentir bien. L’ocytocine est également l’hormone qui favorise l’attachement. De plus, grâce à cette hormone, les parents développent ce sentiment de protection jaloux dont nous avons besoin pour prendre soin de nos enfants. D’autres adultes – papa, partenaire, et même grands-parents – peuvent aussi réussir à modifier les connexions de leur cerveau et favoriser l’attachement avec bébé, s’ils pratiquent le peau à peau.
  • La régulation, l’harmonie et la croissance du corps. Le fait de tenir un bébé contre notre peau régule sa fréquence cardiaque, sa respiration et sa température, ainsi que sa glycémie. Comme ses fonctions essentielles sont normalisées par le corps de ses parents, le bébé peut concentrer son énergie sur sa croissance et son gain de poids. Le contact peau à peau aide également les parents à mieux saisir les demandes d’attention de leur bébé – alimentation, changement de couches et autres soins.
  • Immunité et santé digestive. Tenir bébé contre notre peau, surtout après sa naissance, favorise sa santé digestive et son immunité intestinale. Il est alors exposé aux bactéries de ses parents, qui sont les meilleurs germes pour lui.
  • Plus de confort et moins de pleurs. Le contact peau à peau aide également les parents à créer un environnement sécuritaire et familier pour leur bébé. Les bébés reconnaissent l’odeur, le rythme cardiaque et la chaleur de leurs parents (de la maman particulièrement), ce qui les apaise. Ce sentiment de confort permet une transition en douceur dans leur nouveau monde. De plus, aussi incroyable que cela puisse paraître, le contact peau à peau aide à réduire la douleur durant les soins de routine tels que les prises de sang et les vaccins. Autre fait intéressant : les bébés qui voient leurs besoins comblés en étant souvent en contact avec leurs parents semblent moins pleurer durant la journée.
  • Allaitement. Si vous choisissez de nourrir au sein votre poupon, le contact peau à peau vous donnera une longueur d’avance. Il permet d’augmenter votre taux de prolactine, l’hormone essentielle qui aide votre corps à produire du lait. De plus, la mise au sein du nourrisson dès le premier jour est souvent rendue plus facile lorsqu’il y a un contact peau à peau.
  • Repos et rétablissement. Vous reposer en prenant bébé sur vous durant les six premières semaines et au-delà favorise votre récupération. Il est primordial de récupérer à la suite de ce travail considérable que sont l’accouchement et les premiers soins donnés au nouveau-né, et ce, afin d’être au mieux pour prendre soin de votre bébé. La nature étant ce qu’elle est, les bébés aiment se faire prendre et dormir sur leurs parents, ce qui encourage ceux-ci à prendre le temps de se reposer.

Le contact peau à peau est l’une des meilleures choses à faire pour vous-même et votre bébé. Les petits grandissent tellement vite; profitez de ces moments pour vous reposer lorsqu’ils dorment en toute tranquillité sur vous.

Pour obtenir des renseignements détaillés sur le contact peau à peau, sur la méthode mère kangourou et pour obtenir des références concernant ces faits, veuillez vous rendre sur ces sites:

  • http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/46094.html
  • https://www.who.int/maternal_child_adolescent/documents/9241590351/fr/
  • https://www.google.com/url?q=https://www.chusj.org/fr/soins-services/M/Methode-Kangourou&sa=D&ust=1548101368698000&usg=AFQjCNFfpGbjoiGXlaz9O3zJftaAqn7WRw

Comments