Conseils
Conseils

Les transitions chez les tout-petits

Imaginez… vous êtes en compagnie de vos amis, vous riez, vous blaguez, vous passez un bon moment. Soudainement, deux mains énormes vous agrippent et sans aucun ménagement et vous emmènent ailleurs!

Imaginez maintenant… vous êtes assis en train de regarder un livre intéressant, lorsque brusquement, les mains de géant sont de retour et vous arrachent de votre lecture, et qu’en plus, une voix vous dit que c’est l’heure de manger!

Certains tout-petits ont de la difficulté à gérer les transitions brusques, ce qui influe sur leur tempérament. Cependant, TOUS les enfants trouvent difficile d’être forcés à quitter l’activité dans laquelle ils sont engagés. Ils peuvent alors réagir soit en pleurant soit en exprimant de la frustration, de la déception, de la désobéissance ou de l’agressivité. Lorsque nous nous mettons à leur place, il est facile de comprendre pourquoi ils agissent de cette façon. Avouons-le, nous serions contrariés également. Donc, comment ces transitions peuvent-elles se faire plus facilement?

La clé pour minimiser les colères causées par ces transitions réside dans ces mots : informer, donner le choix, être cohérent. Vous pouvez aussi utiliser les compliments.

Lorsque le moment de la transition approche, informez-en votre enfant.
« Bientôt, il te faudra arrêter de jouer et entrer dans la maison. »

Ou bien, comme je le dis à mon enfant :
« Le temps est presque venu de rentrer. Peux-tu penser à la façon dont tu voudrais terminer ton jeu et commencer dès maintenant s’il te plaît? »

Offrez-lui un choix si vous croyez que ça peut aider :
« Es-tu prêt à terminer ton jeu maintenant ou voudrais-tu quelques minutes de plus? »

À l’heure de la transition, soyez cohérent. Proposez un autre choix, si nécessaire :
« C’est le temps de rentrer maintenant. As-tu besoin d’aide pour ramasser tes jouets ou préfères-tu les ramasser toi-même? »

Finalement, complimentez-le si vous croyez que ça l’encourage :
« Merci beaucoup. C’était très bien la façon dont tu as mis fin à ton jeu, dès que je t’ai dit que c’était presque terminé. Tu as très bien réagi. »

Les étapes clés pour gérer les transitions

  • Informer
  • Offrir un choix
  • Complimenter

Il est possible que vous utilisiez déjà cette approche avec votre enfant. Si ce n’est pas le cas, je suis certaine que vous reconnaîtrez que cette approche est nettement plus fructueuse que les inquiétantes mains de géant qui apparaissent soudainement…

Dre Kaylene Henderson, maman de trois enfants, est une pédopsychiatre, médicalement formée, qui offre également des séances de formation fort populaires auprès des parents. Elle donne aussi des conseils pratiques aux parents à la télé, à la radio et dans les journaux tout en étant très active auprès de la collectivité des médias sociaux. Visitez son site Web « A Dose of Awesomeness » où vous pouvez télécharger ses trousses de conseils sur une foule de sujets tels que l’anxiété, le comportement, la dépression et la maturité scolaire. Ensemble, nous pouvons aider votre enfant à être plus calme, plus doux et plus résilient… que pourrions-nous demander de plus?


Comments