Nouvelles
Nouvelles
Conseils

Cinq formidables façons d’apprendre l’alimentation consciente à votre bébé

Partout où je vais par les temps qui courent, je rencontre des gens qui parlent d’alimentation consciente. Je ne pourrais en être plus satisfaite. Il s’agit d’un sujet que j’ai chéri et enseigné au cours de mes 20 années de travail en nutrition. Qu’est-ce qui rend l’alimentation consciente si importante? C’est une méthode essentielle au développement d’une saine relation avec la nourriture. En retour, ce rapport avec la nourriture est la base même d’une alimentation véritablement saine – le bien-être incarné.

Même si j’ai écrit le titre de cet article moi-même, il faudrait en réalité l’appeler « Comment empêcher votre bébé de devenir un mangeur négligent ». Les bébés sont des mangeurs conscients, par nature. Malheureusement, nos expériences de vie nous conditionnent à devenir des mangeurs négligents. De ce fait, les conseils que je partage avec vous visent à guider votre enfant vers la bonne voie.

No 1 Manger avec votre bébé

Manger est une activité sociale. Dans chaque culture, les gens se rassemblent pour partager la nourriture. Les bébés mangent tout simplement mieux lorsque des adultes en qui ils ont confiance mangent avec eux. Accompagnez votre enfant pendant les repas et les collations. À mesure que la routine de sieste de votre bébé change, déplacez ses heures de repas de sorte qu’elles correspondent aux vôtres. Assoyez votre bébé à table pendant les repas. Prenez des aliments de votre propre repas et offrez les à votre bébé en version à manger avec les doigts. Selon ce que vous mangez, offrez seulement des aliments de votre repas en version à manger avec les doigts, ou accompagnez-les de nourriture pour bébé. Joignez-vous à votre enfant pour la collation. Même si vous n’avez pas envie d’une collation entière à ce moment, pensez à partager des fruits et des légumes avec bébé (la plupart d’entre nous bénéficierait d’un apport supplémentaire en fruits et légumes). Sinon, buvez un verre d’eau, un café ou un thé. Même si tous les repas et toutes les collations ne cadrent pas dans votre horaire, plus il y en a, mieux c’est.

No 2 S’asseoir pour manger

Manger sur le pouce est monnaie courante aujourd’hui. Nous mangeons dans l’auto, à notre poste de travail, en marchant dans la rue… Hélas, voilà un autre exemple où un environnement multitâche ne contribue pas à notre bien-être. Les enfants sont facilement distraits. Ils ont du mal à se nourrir lorsqu’ils font plusieurs choses à la fois. Ne restez pas enfermés dans la maison pour autant. Rendez-vous au parc et profitez d’un pique-nique sur une couverture. Choisissez une table dans la foire alimentaire d’un centre d’achats (même si vous avez préparé votre repas à la maison). Assoyez-vous dans le hall du centre d’activités après le cours de natation et mangez une collation. Avantage supplémentaire : les enfants qui savent s’arrêter et s’asseoir pour manger deviennent de mangeurs efficaces. Ils s’affairent à la tâche et, en quelques minutes, vous serez à nouveau en train de mener vos activités de la journée à bien. Paradoxalement, s’arrêter et s’asseoir pour manger permet d’économiser du temps au lieu de manger sur le pouce.

No 3 Pas d’écrans

Quand vient le temps de manger, on éteint la télévision et on range les appareils mobiles. Oui, votre téléphone aussi. Pourquoi les parents ont recours à l’utilisation d’écrans pendant les repas et les collations? Parce que les enfants mangent pendant qu’ils les regardent. Par contre, lorsque les enfants fixent un écran, ils ne sont plus à même de constater les signaux de faim et de satiété que leur corps leur envoie. Ils sont distraits par l’écran. Alors même si vous mettez de la nourriture dans le corps de votre enfant à ce moment, vous lui montrez aussi à ignorer ces signaux. De plus, vous lui enseignez à se suralimenter. Cette stratégie n’en vaut pas la peine. Il est tout à fait normal qu’un enfant mange énormément une journée puis très peu la journée suivante. Je conçois qu’il peut être déconcertant pour un parent de voir son enfant manger très peu. Toutefois, lorsque les enfants choisissent la quantité de nourritures qu’ils ingèrent, ils régularisent leur apport alimentaire et développent un profil de croissance sain. De nombreuses stratégies existent pour faire en sorte que votre enfant ingère assez de nourriture. Enseigner aux enfants à se nourrir sans réfléchir n’en est pas une.

No 4 Conversation agréable

Vous préférerez que votre enfant associe le temps du repas à des moments de bonheur. Le repas ou la collation n’est pas le moment pour parler de ce que votre enfant a fait de mal pendant la journée. Ce n’est pas le temps non plus pour passer des remarques ou commencer une dispute familiale. Créez une routine de famille qui consiste à laisser chacun parler de sa journée. Oui, c’est possible, même si vous êtes seul avec bébé. Même si votre enfant ne comprend pas encore les mots que vous prononcez, il se satisfera de votre énergie et de votre ton de voix. Vous établissez une routine selon laquelle la table est un endroit où votre enfant a envie d’être et non un endroit duquel il veut s’éloigner en criant.

No 5 Expérimentation de nouveaux aliments grâce à un modèle

Les bébés sont comme de petites éponges. Ils observent tout ce que vous faites et le reproduisent. Soyez honnêtes avec vous-même. À quand remonte la dernière fois où vous avez goûté à un nouvel aliment? Être ouvert aux découvertes fait partie d’une relation saine avec la nourriture. Si vous souhaitez que votre bébé s’ouvre à la découverte des aliments, vous devrez passer de la parole aux actes. Ici, il n’est pas question de faire semblant d’aimer quelque chose. La tromperie ne fait pas partie de l’alimentation consciente. Si vous essayez quelque chose que vous n’aimez pas, profitez de l’occasion pour réagir calmement et faire montre de bonnes manières.

Kirsten Yarker, M. Sc., Dt. P., soutient les parents qui tentent de bien nourrir leurs enfants, et désire transmettre sa passion pour la saine alimentation.

Apprenez-en davantage en vous rendant à l’adresse www.KristenYarker.com.

Facebook : www.Facebook.com/KristenYarkerNutrition

Instagram : @KristenYarker

Twitter : @KristenYarker

Pinterest : KristenYarker